3. Contexte sociétal pour le bien-être et la santé des jeunes au Luxembourg

3.7. Cadre juridique de la croissance

De quoi il s'agit

Les enfants et les jeunes ont des droits et des devoirs. Ces derniers sont également définis au Luxembourg via les lois nationales et la reconnaissance de la Convention des Nations Unies relative aux droits des enfants. Nous donnons ici un aperçu de ces droits et devoirs. Au Luxembourg, les jeunes sont mineurs jusqu’à l’âge de 18 ans ; ensuite, ils sont considérés comme des adultes. Ils atteignent alors l’âge de la responsabilité pénale et sont tenus de participer aux élections politiques. Avant cet âge, les parents ou un tuteur désigné par l’État sont responsables des enfants et des jeunes. Ils ont le droit et l’obligation d’éduquer leurs enfants, de subvenir à leurs besoins et de les protéger. Les enfants, quant à eux, sont tenus d’aller à l’école pendant au moins douze années scolaires. Les parents ne sont pas les seuls à le faire, l’État protège et soutient également les jeunes. Ce soutien se traduit par des lois (par exemple pour les protéger du tabac, de l’alcool ou des drogues) ou par un cadre juridique les protégeant de la violence, du délaissement, de la maltraitance, du travail pénible et d’autres influences nuisibles.