2. Conception du rapport sur la jeunesse

2. Conception du rapport sur la jeunesse

De quoi il s'agit

Bien-être et santé – deux termes que tout le monde connaît. Mais entendons-nous tous par là la même chose ? Les uns parlent de bien-être et pensent à la détente sur le canapé. Les autres se sentent vraiment bien lorsqu’ils participent à un marathon. La plupart des gens utilisent le mot « santé » lorsqu’ils souhaitent dire qu’ils n’ont pas de douleurs et ne sont pas malades. Mais la santé, c’est bien plus que cela ; l’âme par exemple peut aussi être en bonne santé – ou bien malade. Dans ce chapitre, nous présentons notre compréhension de termes fondamentaux comme la santé ou le bien-être.

En tant que chercheurs en sciences sociales, nous voulons savoir comment les jeunes se perçoivent, comment ils agissent dans certaines circonstances, comment ils interagissent avec leur environnement et l’influence de leur milieu sur eux. Nous tenons en particulier à illustrer comment les jeunes au Luxembourg évaluent eux-mêmes leur bien-être et leur santé. De nombreuses études scientifiques ont en effet montré que lorsque l’on demande aux gens comment ils évaluent leur bien-être et leur santé, on obtient des informations très fiables sur l’état réel de leur bien-être et de leur santé – et sur leur évolution dans le futur. Par ailleurs, nous avons analysé l’environnement social des jeunes. La famille, les parents, les amis, l’école ou l’emploi – tout ceci et bien d’autres aspects ont été pris en compte dans notre description du bien-être et de la santé de jeunes au Luxembourg. Nous décrivons dans le présent chapitre la manière dont nous avons procédé.